© 2018 by Philippe Buthey. Proudly created with Wix.com

Notre histoire depuis 1888

Le 9 mai 1888, jour de la St-Gothard à Mazembroz, Jules-Adolphe Bender, Joseph-Marie Bender, Etienne-Alphonse Bender, Joseph Bender d’Etienne-Marie, Jules-César Bender, Emile Bender, Pierre-Marie Bender, Joseph-Adolphe Boson, Maurice Bruchez, Jules-Henri Carron, Job Gex, Joseph Lovey et Siméon Racloz, se sont réunis, ont délibéré et ont décidé qu’ils allaient faire de la musique ensemble, comme leurs amis des villages environnants. C’est ainsi que naquit la première fanfare de Fully. Ils lui donnèrent un nom aux syllabes claires, un nom qui sonne bien, un nom qui est tout un symbole : « Liberté ».

 

Mon aventure débute ce jour là.

 

Quatre ans après ma naissance, en 1892, j’adhère à la Fédération des Fanfares Villageoises du Centre, où je retrouve 5 sociétés amies aux noms charmants, « La Villageoise », « l’Abeille », « La Persévérance », « L’Indépendante » et « La Concordia ». La même année j’ai l’honneur d’organiser mon premier festival. S’en est suivi 7 autres en 1903, 1913, 1930, 1954, 1974, 1994 et enfin le dernier en 2010.  

 

Lors de ces grands rassemblements annuels, la présentation est importante, et c’est en 1910, au festival d’Isérables qu’un premier pas vers l’uniforme est effectué. Tous mes musiciens arborent leur premier signe distinctif : un ruban rouge foncé ornant un chapeau vert. Par la suite, le port d’une casquette suffit au bonheur de tous. En 1962, je me dote d’un uniforme de couleur gris anthracite qui dure jusqu’en 1978. Puis changement de couleur, j’adopte le rouge jusqu’en 1991, le gris clair jusqu’en 2010, pour revenir au rouge que j’arbore aujourd’hui.

 

Durant toute mon existence, j’ai eu l’honneur et la fierté de défiler derrière de très beaux et majestueux drapeaux. J’en ai eu quatre qui furent inaugurés successivement en 1890, en 1913, en 1958 et en 1984. Sur  les drapeaux de 1958 et 1984, ainsi que sur tous les costumes, le motif du flambeau est inspiré de la statue de la Liberté qui garde l’entrée du port de New-York : La Liberté éclairant le Monde.

 

Si mon flambeau n’a pas éclairé le monde en entier, il m’a permis de tisser de forts liens d’amitié avec d’autres sociétés de musique et leurs musiciens dans différents pays européens. En septembre 1969, je m’en vais visiter la Bourgogne et je me produis à Dijon lors des « 24èmes Fêtes de la Vigne ». Deux ans plus tard, en 1971, c’est à Steti en Tchécoslovaquie que je me rends pour une rencontre internationale de musique. J’y représente fort honorablement la Suisse et le Valais par la qualité de mes productions. Juste retour des choses, la fanfare de Steti fut l’hôte d’honneur du festival de 1974 à Fully.

 

Enfin, en 1989, j’ai traversé la Manche avec mes jeunes musiciens pour une tournée de concerts dans la région de Bradford et Sheffield, organisée par l’ensemble de jeunes Jayess 87. Des moments inoubliables resteront gravés dans la mémoire des participants, notamment la visite du parlement de Bradford avec le Lord-maire de la ville, et le concert donné dans l’enceinte du Piece-Hall d’Halifax.

 

Derrière tous ces souvenirs et toutes ces émotions, il y a des hommes et des femmes partageant le même idéal musical et cultivant l’esprit d’amitié qui les anime.

 

Les 13 pionniers qui m’ont donné vie, il y a plus de 130 ans, ont su  transmettre à leurs descendants les valeurs qui furent les leurs : travail, courage, persévérance, fraternité, solidarité.

 

De mon premier directeur, Jules Gaillard à l’actuel, tous ont mis leur compétence et leur passion au service de tous les musiciennes et musiciens.

 

Du premier président Jules-Adolphe Bender au dernier en place Pascal Clivaz, tous mes dirigeants m’ont permis de traverser les époques difficiles avec sérénité et confiance.

 

Je ne veux pas terminer mon histoire sans rendre hommage et dire merci à toutes les personnes, musiciennes, musiciens, filles d’honneur,  fidèles supporters qui m’ont permis tout simplement d’exister durant ces nombreuses années.

 

Vive la musique, vive « La Liberté »

HISTOIRE